La phénoménologie richirienne


Site consacré à la pensée de

Marc Richir
 
 
 

Marc Richir (1943-) est l’un des principaux représentants actuels de la phénoménologie. Son œuvre, aussi monumentale que complexe, a longtemps été ignorée. Elle commence cependant à être étudiée et discutée, entre autres en France, Belgique, Espagne, Allemagne, ou encore en Roumanie.


Nous sommes pour notre part convaincu de l’importance de travailler la pensée de Marc Richir. Aussi, l’objectif de ce site est double : d’une part, mettre progressivement à la disposition du public différents textes de Marc Richir (en particulier ceux qui sont le plus difficilement accessibles aujourd’hui) et sur Marc Richir. D’autre part, récolter et diffuser toutes informations concernant l’actualité de la phénoménologie richirienne : qu’il s’agisse d’interventions publiques de Richir, de nouvelles publications, de séminaires ou colloques, etc.


Bien sûr, dans la réalisation de ce projet, toute aide est utile ! Si donc vous avez des informations susceptibles d’intéresser les lecteurs de Richir, ou bien si vous disposez d’une version informatique (un document word ou un scan) d’un texte de Richir, n’hésitez pas à nous le faire savoir (nous nous occupons nous-même de demander les autorisations pour la publication).





Bonnes lectures !


Responsable du projet :

Sacha Carlson





Remerciements :


Ce site n’aurait pas pu se développer et connaître le succès qui est aujourd’hui le sien sans l’aide de nombreuses personnes, que je tiens à remercier.


Tout d’abord, Marc Richir lui-même, qui nous a immédiatement autorisé à mettre en ligne ses différents textes.


Je souhaite aussi remercier les différents éditeurs, qui nous ont aimablement autorisé à reprendre les textes initialement publiés par leurs soins.


Enfin, il convient de mentionner les nombreuses personnes qui ont aidé, de près ou de loin, à la réalisation, au développement et à la maintenance de ce site.


Je souhaite mentionner en particulier Pablo Posada Varela, Bogdan Ivan Sabin et Thomas Maurice, qui m’ont apporté leur aide précieuse et constante.


Je souhaite aussi remercier : Pelayo Pérez García et la Société Asturienne de philosophie, Antonio García Moreno, Joëlle Mesnil, Gabriel Lazar, Stephane Finetti, Jürgen Trinks, Paula Angelova, Georgy Chernavin, Alejandro Arozamena Maldito [sic !], Darío Corbeira et la revue Brumaria, Jean-Marie Fandos, Luís António Ferreira Correia Umbelino.


Que tous ceux qui ont été omis par mégarde soient également remerciés.



Pour laphenomenologierichirienne.org

Sacha Carlson

Bienvenue

 
Envoyez-moi un message